Souvenirs de lecture #1

Je te promets la liberté – Laurent GOUNELLE
Editions Calmann-Lévy

Sibylle Shirdoon est, en 1964, une jeune femme qui se retrouve propulsée directrice d’un bateau-restaurant, le PygmaLyon, à Lyon justement. Quelques temps après sa prise de fonction, elle apprend que l’entreprise tourne mal et voit son poste mis sur la sellette : son employeur lui laisse dix jours pour faire ses preuves, ou elle sera congédiée.

Puisqu’un problème n’arrive jamais seul, c’est bien connu, son conjoint lui fait comprendre que leur couple bat de l’aile et que leur avenir en tant que tel est très incertain.

Que l’ennui soit d’ordre professionnel ou personnel, Sybille se voit critiquée sur sa personnalité, celle qui est nichée au fond d’elle depuis sa naissance et a toujours fait d’elle ce qu’elle est.

Les solutions semblent faibles, voire inexistantes, mais c’était sans compter sur un ancien ami qui lui conseille de rencontrer le maitre d’une confrérie très secrète, possédant un savoir ancestral, grâce auquel il pourrait induire en elle une nouvelle personnalité.

La jeune femme, perdue au milieu des doutes et angoisses qui caractérisent la manière dont elle fonctionne, se laisse finalement tenter. La voici emportée, tout comme le lecteur, au cœur d’une aventure vers la découverte de soi, à travers un certain nombre de personnalités qu’on lui permet d’essayer.  

« Ce qui m’apparaissait soudain, c’est que chacune était valable, chacune avait de la valeur, comme si chaque être détenait une part de vérité tant dans sa vision de la vie que dans la façon de s’y adapter. »

Les personnages, satellites tournant autour d’une Sibylle qui les traite chaque jour différemment, au gré de ce qui lui a été introduit comme personnalité, ne sont pas forcément attachants mais représentent de manière efficace -et un tant soit peu caricaturale- les traits de caractère auxquels nous pouvons nous heurter dans la réalité.

Ce « roman à suspense » comme indiqué sur la quatrième de couverture se trouve en réalité être, selon moi, un véritable roman initiatique, en ce sens qu’il existe avec pour mission l’apprentissage de notre propre personne. Je dois vous confier que si Je te promets la liberté s’est imposé à moi en vue de l’écriture mon premier article, ce n’est pas anodin.

L’intrigue m’a bien entendu tenue en haleine, et je mourais d’envie de savoir jusqu’où irait le personnage de Sybille dans ses découvertes. Mais force a été de constater que, en tant que lectrice, je me suis également posée tout un tas de questions à mon propos. Toutes les réponses ne s’y trouvent pas, et je crois que le chemin est long avant de parvenir à nous connaitre réellement, et de nous laisser aller à être qui nous sommes vraiment, au fond. Quelques clefs vers le succès et l’épanouissement personnel se cachent néanmoins dans cette œuvre que j’ai beaucoup appréciée et qui fait, qui plus est, la part belle à la découverte et l’acceptation de l’autre.

Cette lecture aura été pour moi une première avec Laurent Gounelle ; la finesse de sa plume, la construction de son histoire et, par-dessus tout, la philosophie et l’ouverture sur le monde qui en émanent, feront que je n’hésiterai pas devant un autre de ses romans en librairie.

Connaissez-vous cet auteur? Ce roman fait-il partie de votre bibliothèque?

Tiphaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :