Souvenirs de lecture #7

Les Victorieuses – Laetitia Colombani
Editions Grasset

Il est des livres dont on peut dire qu’ils sortent de l’ordinaire. C’est le cas des Victorieuses. En tous cas, il m’a tirée de mon ordinaire à moi, il m’a sortie de ce que j’ai l’habitude de lire. Il s’agit pourtant d’un roman, comme j’en ai dévoré des tas, mais avec des inquiétudes historiques et sociales très prononcées.

J’avais lu La tresse, de la même autrice. Je n’y étais déjà pas restée insensible. Ce côté féministe, une personnalité bien trempée, des avis intéressants, la volonté d’éveiller les consciences, j’y avais déjà trouvé tout cela.

Mais face à l’histoire de Solène et à tout ce qui en découle, je dois dire que je suis restée un peu plus con qu’à la lecture de La tresse. Un peu plus dérangée encore, et beaucoup plus bouleversée.

« Mentir, elle sait faire – c’est un métier qu’elle a pratiqué durant des années. Pourtant, elle hésite. N’est-ce pas rester dans sa zone de confort, céder à la facilité? Elle contemple son appartement lisse et propre, cette cage dorée où elle s’est étiolée. Peut-être a-t-elle besoin d’être bousculée, emmenée loin des sentiers balisés? Elle a toujours suivi la ligne qu’on avait tracée pour elle, n’est-il pas temps, enfin, de s’en écarter?« 

Les Victorieuses – j’y mets une majuscule parce que je crois qu’elles le méritent – c’est l’aventure d’une brillante avocate qui fait un burn-out suite à la mauvaise tournure que prend une des affaires qu’elle défend. C’est son cheminement pour se relever, reconnaître son mal-être et le combattre. C’est l’histoire de plusieurs femmes qu’elle va rencontrer dans un Palais, pour lesquelles elle se reconverti en écrivaine publique d’abord, en véritable amie ensuite. Ce sont les épreuves traversées par chacune d’entre elles pour avoir le droit de vivre ici, mais aussi celles qu’a connues une autre femme, engagée, dévouée à autrui, presque cent ans plus tôt. Evidemment, tout est lié, et c’est bien pensé.

Ce livre, c’est un hymne à la joie – même s’il fait verser quelques larmes – à l’entraide, à l’amour et à l’amitié. Je voudrais pouvoir le citer tout entier tant il est beau et bien écrit. C’est un roman qui vous donne envie d’avoir confiance en les autres, mais surtout d’avoir confiance en vous. Qui vous ordonne d’y croire, de faire en sorte que les choses changent, d’avancer. C’est aussi une critique réfléchie de notre société, sans jamais tomber dans les clichés. Et oui, tout ça dans environ deux-cent-quinze pages.

Certains diront qu’il est surfait, ou pas assez, que les personnages sont trop stéréotypés, que finalement, c’est édulcoré. Ce n’est pas mon avis. J’ai aimé Les Victorieuses car c’est un livre qui ne fait pas de détour pour conter des histoires douloureuses, qui nous rappelle des vérités et des faits qui se déroulent dans notre pays. Je l’ai aimé pour ses phrases percutantes, ses paragraphes ayant du sens et vous frappant de plein fouet.

« Avec son revenu annuel à six chiffres, Solène n’y est pas préparée. Elle se sent honteuse, minable d’avoir pensé que cette femme voulait la tester. Le voilà, le vrai visage de la précarité. Il n’est ni dans le journal, ni sur un écran de télévision mais se tient là, en face d’elle, tout près. Il ressemble à deux euros dans un porte-monnaie.« 

Et surtout parce qu’il est empli d’espoir.
Les larmes que j’ai versées en refermant cette ode, certes à la féminité, mais surtout au partage et à la solidarité, étaient des larmes d’espérance, chargées de volonté et de courage. Il y avait dedans un bout de moi, de mes choix, de mes croyances ; un bout de mes filles, de leur avenir, de leurs attentes ; un bout des femmes qui m’entourent et de celles que j’admire. Et il y avait des perspectives optimistes pour notre monde.

« L’envie d’y croire. De penser que la vie est devant, toujours devant. Qu’il suffit d’un stylo pour tout changer. D’un peu de poésie pour se réinventer. »

Connaissez-vous Laetitia Colombani? Est-ce le genre de roman que vous appréciez? Peut-être avez-vous lu celui-ci?

Tiphaine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :